« La Bibliothèque » exposition à éof, Paris 2ème, en février 2004

L'exposition « La Bibliothèque » est une entreprise personnelle de décomposition du livre dans une théâtralisation de la lecture et de l’écriture. Celle-ci s'opère à travers les pièces présentées (« La Bibliothèque », sorte de chariot de rangement de bibliothèque portant 7 volumes, « Le Musée de la Bibliothèque », cinq vitrines présentant la genèse des livres installés, « Un livre par jour » un rayonnage présentant une série de 60 livres à emporter, une installation sonore, une installation destinée à la lecture assise de quatre écrivains...). Mais cette théâtralisation est avant tout une mise en espace : la galerie éof, constituée de deux salles l’une sur l’autre, permet la séparation du livre en tant qu’objet et de l’écriture en tant qu’entité insaisissable toujours en mouvement ; comme s’il fallait en quelque sorte descendre l’escalier pour ouvrir le livre. Au-dessus, des livres qu’on ne peut pas lire ou qui sont dans leur simplicité même un aveu d’échec. Au-dessous, un espace très différent, une chambre, voulant retrouver l’imaginaire intime de l’écriture.